agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Espaces verts, gestion différenciée

La Ville de Plérin a mis en place une gestion différenciée des espaces verts (en 2008) et des dépendances vertes des bords de route (en 2009). Certaines zones ont été délimitées pour n’être fauchées que tardivement dans la saison (à l’automne).

Le fauchage tardif (à l’automne) permet à la biodiversité de s’exprimer.

Ces espaces constituent des zones refuges pour la reproduction des espèces animales et végétales. Une gestion appropriée permet de sauvegarder, voire de reconstituer, ce patrimoine.

De plus, on connaît mieux à présent l’importance des « corridors écologiques » reliant entre eux différents milieux (bosquet, prairie, mare et même espace vert de quartier ou jardin de particulier géré de façon durable) et permettant ainsi la circulation ou la propagation de la faune et de la flore sauvage.

Certaines espèces comme les carabes, les crapauds, les jonquilles ou les jacinthes des bois ont besoin de corridors continus.
Une interruption de quelques mètres suffit à arrêter leur progression.
D’autres, comme le chevreuil, les oiseaux ou certains végétaux peuvent passer d’un site à l’autre même si le corridor est interrompu sur plusieurs centaines de mètres.
Les bords de route ont une vocation évidente de corridors écologiques.

Le plan de gestion différenciée des bords de route essaie de concilier au mieux la continuité écologique, sans compromettre la sécurité des usagers.

Ainsi, les accotements sont dégagés dès le début de saison pour dégager la visibilité, tandis que les fossés et talus ne sont fauchés qu’à l’automne (excepté au niveau des virages, carrefours et rues étroites, traités dès le début de saison pour des raisons évidentes de sécurité).



Contact

Service environnement
Hôtel de Ville
Rue de l’Espérance
CS 30310
22193 PLERIN CEDEX

Localiser

Tél. 02 96 79 82 05
Courriel : environnement@ville-plerin.fr