agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Expression politique

Régulièrement, les membres du Conseil Municipal de Plérin votent des vœux ou motions pour réagir à l’actualité, manifester un point de vue partagé par l’assemblée et peser dans le débat. Majorité et opposition disposent, également, dans le bulletin d’informations municipales d’un même espace pour s’exprimer sur la vie locale.

Forum politique (Février 2017)

Publié dans le magazine "Plérin sur Mer", le forum politique l’est également sur cette page.
Les textes qui suivent reproduisent intégralement les pages du magazine de la Ville ouvertes aux groupes formés au sein du Conseil municipal.
Ils n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.


Les élus de l’opposition

Le Mépris

Nous apprenons avec stupéfaction, par la presse, le projet de fusion Plérin - Saint-Brieuc envisagé par monsieur Kerdraon.

Jamais ce sujet important n’a été évoqué en conseil municipal, c’est dire à quel point il méprise son opposition, ainsi que l’ensemble de la population, préférant les médias à toute explication contradictoire ou débat public et démocratique.

Sur le fond, nous nous interrogeons sur le réel intérêt, pour les Plérinais, d’une telle évolution…
A défaut d’en saisir l’intérêt collectif, nous imaginons sans mal l’intérêt personnel de certains.

Enfin, la mise en route de la nouvelle agglomération à 32 communes, depuis le 1er janvier 2017, va déjà être compliquée, faut-il encore rajouter des complications supplémentaires ?

Autre exemple de ce mépris permanent, la mise à l’ordre du jour du conseil des tarifs de location de la nouvelle salle polyvalente, sans avoir pu en échanger en commission.
Une fois de plus, aucune information préalable ne nous avait été communiquée à ce sujet.

L’attractivité en berne

Fin 2016, monsieur Bénier se réjouissait du « passage imminent de la barre des 15 000 habitants à Plérin », or, après recensement, on constate qu’il n’en n’est rien et qu’à l’inverse la commune perd 253 habitants sur l’année, première baisse constatée depuis 1922.
Évoquons peut-être la piste de la lourdeur de l’imposition fiscale…
Mais où est donc passée l’attractivité légendaire de notre commune ?

En dépit de toutes ces difficultés actuelles et à venir, nous restons vigilants, déterminés et attachés au respect des valeurs démocratiques auxquelles nous croyons.

En ce début d’année, toute l’équipe souhaite, à chacun d’entre vous, une belle et heureuse année 2017.

Agir ensemble pour Plérin




Les bénévoles : une vraie richesse

« Être bénévole c’est un engagement libre et à titre gratuit pour mener des actions au profit d’autrui en dehors de son temps professionnel et familial »

Les bénévoles sont partout. Lycéens, étudiants, salariés, chômeurs et retraités s’unissent pour développer et donner une juste place dans la société à la culture, à la vie sociale et à l’action sociale, à la santé, aux loisirs, aux sports, à l’action caritative et humanitaire, à la défense des causes et des droits, à l’éducation, à la formation, à l’insertion, à l’économie et au développement local.

Très souvent, et probablement trop souvent, leurs actions suppléent les faiblesses de l’État dans des domaines indispensables au fonctionnement harmonieux d’une nation au point que notre société, sans la présence des bénévoles, ne serait plus en mesure de proposer des activités et des engagements qui participent au bien-être et à l’expression de la population.
La France compte, aujourd’hui, près de 13 millions de bénévoles mettant au service des citoyens leur temps libre, leurs compétences et leur engagement. L’existence de plus d’un million d’associations repose sur cet engagement.

Chaque année, lors de l’élaboration du budget annuel, le Conseil Municipal est amené à décider de l’attribution de subventions au profit des associations. Au regard des sommes attribuées, on pourrait estimer que la dépense est importante. Si on mesure l’impact de l’action des bénévoles l’appréciation est bien différente. Au fond, ces subventions ne sont-elles pas un
véritable investissement ?

Une Alternative pour Plérin



Les élus de la majorité

Rétablir la vérité !!

La commune nouvelle, tout est à construire

Lors de la cérémonie des vœux de 2016, le Maire de Plérin proposait déjà d’unir Plérin et Saint-Brieuc en une commune nouvelle.

Cette volonté a été réaffirmée lors de la cérémonie des vœux de 2017.
Contrairement à ce qu’affirment Monsieur Kerhardy et ses colistiers, le projet reste totalement à construire rien n’est encore arrêté. Ce projet doit bien évidement être partagé et concerté.

En aucun cas, nous ne souhaitons imposer une fusion aux Plérinaises et aux Plérinais.
Il va de soi que les Conseillers Municipaux seront saisis de la question. De plus, nous engagerons un débat approfondi avec l’ensemble de la population.

Il faut que ces attaques incessantes et ces procès d’intentions cessent ; la vie communale doit pouvoir se dérouler dans un climat apaisé afin de travailler dans un esprit constructif pour le bien commun des Plérinais.
C’est la raison pour laquelle, nous souhaitons que la réflexion autour de la commune nouvelle puisse se dérouler dans la sérénité.

Encore un oubli

Nous souhaitons également apporter des précisions suite aux propos tenus dans la presse par Monsieur Kerhardy et ses Colistiers. Ils n’auraient pas eu connaissance des tarifs de location des salles de l’espace Roger Ollivier. Nous voulons leur rappeler que lors de la commission vie associative culture sport du 23 novembre 2016, Madame Rault-Maisonneuve était bien présente et qu’à l’ordre du jour de cette réunion étaient inscrits les tarifs de location des salles.

Nous les invitons donc à dépenser leur énergie à leur travail d’élus plutôt qu’à fustiger la majorité.

Pour Plérin, continuons ensemble !


Voir aussi

Cliquez ici pour retrouver les expressions des différents groupes politiques parues dans les éditions précédentes du magazine municipal.


Motion de soutien aux agriculteurs et à leurs familles (Conseil municipal du 22 février 2016)

La situation économique et sociale des agriculteurs bretons s’est encore dégradée ces derniers mois, mettant en danger la pérennité de leurs exploitations.

Conscients de l’importance capitale de l’économie agricole et agroalimentaire sur le territoire, nous témoignons notre solidarité et notre soutien aux agriculteurs et à leurs familles face aux difficultés actuelles.
La commune de Plérin a recours aux produits locaux, favorise les circuits courts dans la restauration collective et s’est déjà engagée dans une démarche facilitant l’accès des entreprises locales aux marchés publics de la restauration collective dans le respect de la réglementation, via l’adhésion à la plateforme Agrilocal 22. Tous les efforts en ce sens seront poursuivis.

La Bretagne est une région qui ne peut se passer des agriculteurs. Les emplois directs et indirects générés par l’agriculture sont une ressource capitale pour toutes et tous, bien au-delà des seuls métiers liés au secteur agricole.

Ensemble, les élus s’engagent à défendre les propositions concrètes qui entraineront une meilleure rémunération des producteurs. Chacun est invité à soutenir les démarches constructives proposées par les responsables professionnels agricoles et les élus en charge des questions agricoles, en Bretagne, en France et en Europe.

Toutefois les actions engagées ces dernières semaines se sont soldées par des dégâts conséquents sur des biens publics, notamment sur les routes nationales et départementales. Nous ne pouvons que déplorer ces méthodes et encourager la poursuite du mouvement par la concertation et des actions pacifiques.

Le conseil municipal, sur l’exposé de Monsieur Ronan KERDRAON, Maire, décide à l’unanimité d’ approuver la motion de soutien aux agriculteurs et à leurs familles, ainsi qu’à l’ensemble de la filière agricole et d’encourager tous les acteurs de la filière à poursuivre la concertation et toute autre forme d’expression pacifique et constructive qui pourra permettre d’aboutir à une meilleure rémunération des producteurs.


Motion de soutien à l’action de l’AMF pour alerter solennellement les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des dotations de l’Etat.

Le 22 septembre 2014, le Conseil municipal, sur l’exposé de Monsieur Ronan Kerdraon, Maire, décide à l’unanimité de soutenir les demandes de l’Association des maires de France, à savoir :

  • le réexamen du plan de réduction des dotations de l’Etat,
  • l’arrêt immédiat des transferts de charges et des mesures normatives, sources d’inflation de la dépense,
  • la réunion urgente d’une instance nationale de dialogue et de négociation pour remettre à plat les politiques publiques nationales et européennes impactant les budgets des collectivités locales.




Contact

Secrétariat de la Direction générale des services
Hôtel de Ville
Rue de l’Espérance
CS 30310
22193 PLERIN CEDEX

Localiser

Tél. 02 96 79 82 03 (du lundi au vendredi de 8h45 à 12h et de 13h30 à 17h30, le samedi de 9h à 12h)
Courriel : contact@ville-plerin.fr